Business Week 
Image
Business Week Image

Pourquoi choisir Linux


Linux protège votre ordinateur

Virus, troyens, logiciels espions, adwares... Windows laisse tout cela entrer dans votre ordinateur plutôt facilement. Le temps moyen avant qu'un ordinateur sous Windows (connecté à l'Internet et avec une installation "Service Pack 2" par défaut) ne soit infecté est de 40 minutes.

Deux solutions : la première, 1) installez un pare-feu, 2) installez un antivirus, 3) installez un anti-logiciels espions, 4) débarrassez-vous d'Internet Explorer et d'Oulook (remplacez-les par Firefox et Thunderbird), et 5) priez pour que les pirates ne soient pas assez malins pour contourner ces protections et pour que, si une faille est découverte dans Windows, Microsoft la résolve en moins d'un mois (peu probable). Seconde solution : installez Linux et dormez sur vos deux oreilles à partir de maintenant.

Comme nous l'avons dit dans la section sur les virus, les logiciels libres (par exemple, Linux) permettent à n'importe qui de vérifier leur code. N'importe quel programmeur sur la Planète Terre peut télécharger le code, jeter un coup d'oeil, et voir si des failles de sécurité peuvent exister. En revanche, les seules personnes autorisées à voir le code source de Windows (sa "recette") sont celles qui travaillent chez Microsoft. Cela représente des centaines de milliers de gens (peut-être des millions) contre quelques milliers. Et c'est une grosse différence.

Mais à vrai dire, le problème n'est pas vraiment combien de failles un système possède, comparé aux autres. S'il y a beaucoup de failles, mais que personne ne les a encore découvertes (y compris les pirates), ou qu'elles sont mineures (elles ne compromettent pas l'intégrité d'une part importante du système), les pirates ne seront pas capables de faire beaucoup de dégâts. La question est surtout combien de temps s'écoulera entre la découverte d'une faille de sécurité et la publication d'un correctif. Si une faille est découverte dans un logiciel libre, n'importe qui dans la communauté "open source" peut venir voir et donner un coup de main. La solution (et la mise à jour) apparaissent en général en quelques jours, voire en quelques heures. Microsoft ne dispose pas d'autant de "main d'oeuvre", et publie généralement un correctif environ un mois après la découverte de la faille (parfois rendue publique) : c'est plus qu'il n'en faut aux pirates pour faire ce qu'ils veulent avec votre ordinateur.